Daniel Lacoste nous a quittés



Le dimanche 24 avril, le beynatois Daniel Lacoste s’en est allé. Nombreuses et nombreux sont celles et ceux qui expriment leur tristesse aujourd'hui
Le dimanche 24 avril, le beynatois Daniel Lacoste s’en est allé. Homme de terrain et du terroir, cet ancien élève de l’école d’Espagnagol, village dont il se revendiquait avec fierté, était connu de tous du fait de sa grande implication dans  la vie locale. Il  fut par exemple un conseiller municipal  très actif  du temps du maire André Marleix. Amoureux du Patrimoine, il l’était  plus particulièrement de son  Moulin du Tanaret, dont il connaissait l’historique, les mécanismes les plus intimes  et les moindres recoins.  Il l’avait d’ailleurs fait découvrir lors d’une animation proposée par l’association des Amis de Beynat. Nul doute, qu’il aurait voulu voir se faire de son vivant,  la restauration de la scierie à eau d’Espont et l’embellissement du site… Il fut en outre  le premier avec quelques amis à refaire  du « pain à l’ancienne »  dans le four rénové d’Espagnagol, relançant par là même occasion la fête du pain dans ce village.  Enfin, il faisait partie de l’association du cabas de Beynat et  maitrisait parfaitement l’art de la fabrication du célèbre panier en paille tressée,  prenant  part en tant que cabatier émérite  à  de  multiples sorties et démonstrations. Aujourd’hui, outre sa famille et ses proches, nombreuses et nombreux sont celles et ceux qui expriment leur tristesse après  la  disparition de cet homme qui sous des dehors un tantinet « bourrus » cachait cependant un cœur d’or et une gentillesse hors paire.

Revenir