Du 13 janvier au 27 mars : Concours de poésie Printemps des poètes

 

Concours gratuit et ouvert à tous, sur le thème "Le courage "

Un Printemps des poètes 2020 métissé de courage !

Du 7 au 23 mars le Printemps des Poètes aura lieu un peu partout en France. A cette occasion la municipalité de Beynat va une nouvelle fois participer à cette importante manifestation culturelle en proposant pour la 16ème année consécutive un concours de poésie décliné en différentes catégories et dont le sujet sera le thème national à savoir : «Le courage».

Le concours est ouvert dès à présent. Il est gratuit et tout le monde peut y participer. Pour cela, il suffit simplement d’envoyer votre poème (pas de manuscrits ni de recto /verso), accompagné de vos coordonnées au dos où sur un papier à part. Le texte ne devra de préférence pas excéder une page.

Cette année, deux nouvelles catégories sont au programme (en plus de la catégorie adultes des plus 16 ans). Il s’agit de la catégorie adolescent (de 12 à 16 ans) et de la catégorie enfants (de 8 à 12 ans). Par ailleurs comme expérimenté il y a quelques années sera récompensé le ou la meilleure beynatois(e)

Concernant le style, il n’y rien d’imposé, celui-ci est libre (prose ou rime) et le poème peut ou non être illustré. Il convient simplement de respecter le thème imposé qui est «Le courage».

Vous avez jusqu’au vendredi 27 mars pour envoyer votre texte, soit par mail à lomenech14@wanadoo.fr, soit en le déposant ou en l’envoyant à la mairie (sous enveloppe adressée à Yann Lomenech - Concours Printemps des poètes 2020 - mairie - 19190 Beynat).

Un jury se réunira pour établir le palmarès. Le président du jury qui sera également le parrain de l’édition beynatoise sera le franco-togolais Juvénal Thiare Abita. Chirurgien à la clinique Saint-Germain de Brive, cet humaniste se veut avant tout poète et écrivain… mais aussi musicien. Son âme d’artiste est immense et n’a d’égal que sa sensibilité. « Soigner les maux par les mots » pourrait être la maxime qui le caractérise le mieux, mais Juvénal c’est aussi une incarnation du courage : Celui de quitter son Afrique natale pour effectuer une brillante carrière de praticien et de s’intégrer avec merveille et bonheur. Comme il le dit lui-même : « Le français est cette langue dans laquelle je sais le mieux parler togolais, parce que France et Togo sont pour moi comme père et mère ». Le courage aussi de prendre la plume et de raconter au gré de ses ouvrages son parcours, ses émotions, sa vie … et enfin et là ce n’est plus du courage mais de la générosité de nous faire profiter de son univers et de son talent aux multiples facettes.

C’est donc cet homme au style inclassable mais influencé malgré tout par Verlaine, Baudelaire, Césaire ; Senghor. Fanon ou encore Sartre qui sera, comme il y a trois ans, le parrain du printemps des poètes à Beynat, village qu'il apprécie et au sein duquel vivent ou travaillent des personnes avec lesquelles il a tissé des liens

 

La remise des prix aura lieu au début du mois d’avril. Les écoles et le collège pourraient elles aussi participer au printemps des poètes selon des modalités qu’il reste à définir à ce jour. Renseignements sur le concours et sur la manifestation: 05 55 85 97 82

 

 

 

Lieu: beynat

Revenir