Le développement durable à Beynat

.

L'agenda 21 : Troisième volet

L’Agenda 21 est un programme en faveur du développement durable au XXIème siècle définissant les objectifs et les moyens mis en œuvre en faveur du développement durable à l'échelle de la commune. Il cherche à répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs (Rapport Brundtland de 1987). Le développement durable repose sur le maintien fragile de l’équilibre entre l’homme et ses activités sur le milieu naturel, l’équilibre entre la croissance démographique continue et le fait que les ressources naturelles ne sont pas inépuisables. Il correspond à un processus économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement soutenable. C’est dans cette démarche environnementale que la commune, en 2004, a décidé de s’engager avec l’association  Nationale Notre Village, dans la réalisation de la Charte « Notre Village Terre d’Avenir » et dans sa mise en œuvre, afin de contribuer  aux réflexions et actions globales en faveur du développement durable.

Trois  programmes d’actions se sont succédés, 2006-2010, 2010-2014 et aujourd’hui 2015-2019. Ce ne sont pas moins de 50 fiches actions qui composent ce nouveau programme validé lors du Conseil Municipal du 09 novembre 2015.

Il concilie le social, l’économie et l’environnement au travers les 5 finalités du développement Durable définie par le Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie et qui sont

  1. la lutte contre le changement climatique ;
  2. la préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources ;
  3. la cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et les générations ;
  4. l’épanouissement de tous les êtres humains ;
  5. une dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables

et par le biais de quatre  axes stratégiques définis lors des diverses réunions du comité de pilotage .

 

Pour un aménagement équilibré du territoire tout en préservant notre cadre de vie

Pour le développement économique de notre territoire, tout en préservant nos ressources naturelles

Maintenir l’esprit de solidarité et de coopération tout en veillant à l’épanouissement et à la protection des populations

Etre informé et participer à la vie de la cité tout en consommant durablement

 

Cinq éléments sont déterminants pour la démarche à conduire :

  • stratégie d’amélioration continue ;
  • participation ;
  • organisation du pilotage ;
  • transversalité des approches ;
  • évaluation partagée.

 

Le lundi 21 novembre 2016 s’est tenue à la mairie de Beynat une réunion d’échanges autour de celui-ci. Cette rencontre a permis de faire un premier bilan permettant la mise en place d’une démarche d’amélioration continue ainsi qu’un système de suivi et d’évaluation ayant pour objectif de conserver la mobilisation des services, des partenaires et des citoyens autour de la démarche « Agenda 21 ». Il doit permettre aussi de corriger, d’améliorer ou de prolonger le programme d’actions composé de 50 actions réparties sur quatre axes :

 

Premier axe: « pour un aménagement équilibré du territoire tout en préservant notre cadre de vie »: 11 actions définies, 2 réalisées comme par exemple l’aménagement du centre d’interprétation du patrimoine cabatier en pays de Beynat), 3 en cours de réalisation, 6 en projets.

Deuxième axe : « pour le développement économique de notre territoire, tout en préservant nos ressources naturelles » : 17 actions définies, 5 réalisées comme par exemple le développement du marché l hebdomadaire du dimanche matin ; 6 actions en cours de réalisation, 6 en projets.

Troisième axe : « maintenir l’esprit de solidarité et de coopération tout en veillant à l’épanouissement et à la protection des populations » : 12 actions définies, 1 réalisée avec la mise en place d’une signalétique pour les populations malvoyantes sur le site de Miel avec maintien du label tourisme et Handicap ; 4 actions en cours de réalisation, 7 en projets.

Quatrième axe : « être informé et participer à la vie de la cité tout en consommant durablement » : 10 actions définies, 4 actions réalisées comme par exemple la création d’un site Internet et d’un dépliant «  plan guide » d’informations pratiques sur la commune et sa cartographie, 1 action en cours, 5 en projets.

A noter également 5 nouvelles actions venues compléter ce troisième programme : comme par exemple la mise à disposition de nouveaux locaux pour la croix Rouge ou l’installation de toilettes sèches autour du lac de Miel pour les promeneurs et les pêcheurs.

L’Agenda 21 est un outil pérenne et évolutif, qui s’inscrit dans une démarche sur le long terme et non un simple programme d’actions.

.

Le label Pavillon Bleu et les animations liées à l' environnement

A l’occasion des 31 ans du Pavillon Bleu, le palmarès des communes fut annoncé officiellement lors de la cérémonie unique de remise du label pavillon Bleu le mardi 18 mai 2016 à Montpellier . Le Pavillon Bleu est un programme de l’office français de la Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe.

Cela fait maintenant la 11ème année consécutive que la commune de Beynat est lauréate. Celui-ci est le symbole d’une qualité environnementale  exemplaire, et d’une qualité excellente des eaux de baignade du site du Lac de Miel.  C e site est par ailleurs adapté à l’accueil des personnes handicapées. Ces installations font partie en outre des critères d’obtention du label. Ce dernier est plus que gratifiant pour le site touristique, en terme d’image et de fréquentation.

Egalement et comme tout les ans, la commune s’engage à mettre en place une véritable politique d’éducation à l’environnement en organisant  pendant la saison estivale des actions de sensibilisation au lac de Miel. Cette année, elles furent nombreuses, notamment grâce au CPIE, à la FAL et la LPO ou à   qui ont proposé des balades ou des sorties faune /flore à caractère pédagogique ou des ateliers en lien avec la nature.

   

.

la campagne d'élagage en cours

Dans le cadre de l’entretien des routes communales et plus particulièrement afin de garantir la sécurité des usagers, la commune réalise depuis 2016  une campagne d’élagage des arbres sur le domaine public et privé sur tout le territoire.

Pourquoi un élagage ? Afin de préserver la pérennité de la route (dégradations de la chaussée, "nids de poules », arrachements …), rétablir un gabarit routier pour la circulation, recréer un ensoleillement de la route notamment en période hivernale, gérer les problèmes avec ERDF et France Telecom, assurer la sécurité des automobilistes par rapport aux branches qui tombent.

En outre, les routes ne seront pas regoudronnées s’il n’y a pas eu d’élagage au préalable. Après plusieurs passages du conseil municipal sur les routes de la commune, ce qui correspond a environ 80 km de voirie, les secteurs à élaguer ont été déterminés. Pas moins de 130 propriétaires ont été contactés pour effectuer un élagage sur leurs parcelles.

Cette campagne d’élagage sur la commune va s’étendre sur 3 ou 4 ans. Le Conseil Municipal tient à remercier tout particulièrement les propriétaires des parcelles situées sur la route entre Puy de Noix à la Brande pour leur compréhension, leur collaboration, et la confiance apportée.

.

le développement des chemins de randonnées

Il y a 5 ans une restructuration foncière avait momentanément perturbé la libre circulation sur le chemin de randonnée n°8 dit de « Roche de Vic ». Très apprécié et très emprunté il permettait de relier Ménoire à Beynat. Durant l’hiver 2015, deux agents communaux ont pendant plus de deux jours remis en état (enrochement) la portion qui part de Peuchamiel et qui va vers le Madelbos puis vers Ménoire. Ces travaux ont fait suite à une concertation des élus des deux communes, souhaitant toutes deux préserver le patrimoine que représente les chemins. C’est ainsi que cette liaison a pu être complétement rétablie et le chemin n°8 « Roche de Vic », balisé et nettoyé , a enfin réouvert. Il assure également désormais la jonction avec le sentier labellisé PDIPR numéro 16, de la commune de Ménoire, intitulé "Des sources et des fontaines ». Cet été, Christophe Lissajoux, Maire de Ménoire et Jean-Michel Monteil, Maire de Beynat ont inauguré ce chemin qui assure désormais une liaison depuis l’étang de Miel jusqu’au bourg de Ménoire.

 

 

 

En outre suite aux travaux effectués par le conseil municipal depuis deux ans sur les chemins de randonnées pédestres, avec l’entretien, les chantiers de balisage, l’ouverture de nouveaux sentiers et la parution d’un guide officiel des sentiers pédestres, la municipalité a fait le choix d’inscrire au P.D.I.P.R. (Plan Départemental des Itinéraires de Promenades et de Randonnées)le chemin n°5 situé sur le territoire de l’ancienne Commanderie de Puy de Noix.

Cette inscription officialisée en conseil  en janvier 2017 permettra une meilleure gestion des chemins de randonnées sur notre territoire dans l’objectif d’étoffer et l’offre en la matière. Le PDIPR édité par le Conseil Départemental de la Corrèze est un gage de qualité. Le classement des itinéraires y donne un critère objectif de valeur, de par la qualité du tracé, des paysages ou par les éléments patrimoniaux rencontrés. Le PDIPR ne propose pas les chemins susceptibles d’intéresser la randonnée uniquement les chemins d’exception, les itinéraires remarquables, en tant que patrimoine identitaire des territoires et vecteurs de développement et de découverte de l’espace rural. Pour ces raisons, la municipalité a retenu le chemin n°5 pour le PDIPR 2017. De la même façon, d’autres sentiers seront mis au plan PDIPR dans les années à venir. Cette action qui s’inscrit dans une démarche globale de développement durable rentre dans le cadre du 3ème programme de l’agenda 21 de la commune de Beynat.