Le développement durable à Beynat

.

L'agenda 21 : Troisième volet

L’Agenda 21 est un programme en faveur du développement durable au XXIème siècle définissant les objectifs et les moyens mis en œuvre en faveur du développement durable à l'échelle de la commune. Il cherche à répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs (Rapport Brundtland de 1987). Le développement durable repose sur le maintien fragile de l’équilibre entre l’homme et ses activités sur le milieu naturel, l’équilibre entre la croissance démographique continue et le fait que les ressources naturelles ne sont pas inépuisables. Il correspond à un processus économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement soutenable. C’est dans cette démarche environnementale que la commune, en 2004, a décidé de s’engager avec l’association  Nationale Notre Village, dans la réalisation de la Charte « Notre Village Terre d’Avenir » et dans sa mise en œuvre, afin de contribuer  aux réflexions et actions globales en faveur du développement durable.

Trois  programmes d’actions se sont succédés, 2006-2010, 2010-2014 et aujourd’hui 2015-2019. Ce ne sont pas moins de 50 fiches actions qui composent ce nouveau programme validé lors du Conseil Municipal du 09 novembre 2015.

Il concilie le social, l’économie et l’environnement au travers les 5 finalités du développement Durable définie par le Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie et qui sont

  1. la lutte contre le changement climatique ;
  2. la préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources ;
  3. la cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et les générations ;
  4. l’épanouissement de tous les êtres humains ;
  5. une dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables

et par le biais de quatre  axes stratégiques définis lors des diverses réunions du comité de pilotage .

 

Pour un aménagement équilibré du territoire tout en préservant notre cadre de vie

Pour le développement économique de notre territoire, tout en préservant nos ressources naturelles

Maintenir l’esprit de solidarité et de coopération tout en veillant à l’épanouissement et à la protection des populations

Etre informé et participer à la vie de la cité tout en consommant durablement

 

Cinq éléments sont déterminants pour la démarche à conduire :

  • stratégie d’amélioration continue ;
  • participation ;
  • organisation du pilotage ;
  • transversalité des approches ;
  • évaluation partagée.

 

Fin  2016 s’est tenue à la mairie de Beynat une réunion d’échanges qui  a permis de faire un premier bilan permettant la mise en place d’une démarche d’amélioration continue ainsi qu’un système de suivi et d’évaluation ayant pour objectif de conserver la mobilisation des services, des partenaires et des citoyens autour de la démarche « Agenda 21 ». Il doit permettre aussi de corriger, d’améliorer ou de prolonger le programme d’actions composé de 50 actions réparties sur quatre axes :

 

Premier axe: « pour un aménagement équilibré du territoire tout en préservant notre cadre de vie »: 11 actions définies, 2 réalisées comme par exemple l’aménagement du centre d’interprétation du patrimoine cabatier en pays de Beynat), 3 en cours de réalisation, 6 en projets.

Deuxième axe : « pour le développement économique de notre territoire, tout en préservant nos ressources naturelles » : 17 actions définies, 5 réalisées comme par exemple le développement du marché l hebdomadaire du dimanche matin ; 6 actions en cours de réalisation, 6 en projets.

Troisième axe : « maintenir l’esprit de solidarité et de coopération tout en veillant à l’épanouissement et à la protection des populations » : 12 actions définies, 1 réalisée avec la mise en place d’une signalétique pour les populations malvoyantes sur le site de Miel avec maintien du label tourisme et Handicap ; 4 actions en cours de réalisation, 7 en projets.

Quatrième axe : « être informé et participer à la vie de la cité tout en consommant durablement » : 10 actions définies, 4 actions réalisées comme par exemple la création d’un site Internet et d’un dépliant «  plan guide » d’informations pratiques sur la commune et sa cartographie, 1 action en cours, 5 en projets.

A noter également 5 nouvelles actions venues compléter ce troisième programme : comme par exemple la mise à disposition de nouveaux locaux pour la croix Rouge ou l’installation de toilettes sèches autour du lac de Miel pour les promeneurs et les pêcheurs.

L’Agenda 21 est un outil pérenne et évolutif, qui s’inscrit dans une démarche sur le long terme et non un simple programme d’actions.

.

Notre site de Miel toujours aussi attractif, même sans pavillon bleu

Depuis 13 ans, le prestigieux label touristique « Pavillon Bleu » est décerné à notre commune pour la qualité du site de Miel, son environnement, ses eaux de baignade, son accueil et ses animations. Cette distinction renouvelée chaque année, fruit d’efforts importants, a contribué au développement du site et à son attractivité. Des analyses des eaux de baignade sont pratiquées chaque quinzaine tout au long de la saison estivale afin de vérifier leur qualité bactériologique. Ces eaux ont jusque-là toujours été classées d’excellente qualité, critère nécessaire pour l’obtention ou le renouvellement du Pavillon bleu. Pour bien comprendre, il faut savoir que le classement "Excellente qualité" ne peut être décerné que si la totalité des analyses de la saison sont jugées "Eau conforme de bonne qualité". Or en 2017, une seule analyse sur les 5 effectuées a été notée "Eau conforme de qualité moyenne", faisant perdre ainsi l'appréciation "eau d'excellente qualité". Par conséquent, le label Pavillon Bleu n'est pas renouvelé pour la saison 2018. Mais qu'à cela ne tienne, à l'aube de la saison estivale, tous les indicateurs sont déjà au vert avec de premières analyses totalement satisfaisantes. Un profil de baignade exceptionnel réalisé sur 5 années consécutives, un environnement plus que jamais préservé, une richesse faunistique et floristique mises en lumière par des animations "nature" très prisées, rien ne changera pour cette saison 2018 ! Nous sommes d’ores et déjà candidats pour récupérer en 2019 ce label qui nous tient tant à cœur. Cela se prépare dès maintenant ! En particulier, nous demeurons plus vigilants que jamais quant à la gestion du site qui se doit d’être des plus rigoureuses et respectueuse de l’environnement. Mais quoiqu’il en soit il faudra attendre l’année prochaine pour voir flotter à nouveau le Pavillon Bleu sur la plage du Lac de Miel.

 

.

Beynat récompensée pour la qualité de son ciel nocturne

En 2013 notre commune avait participé au concours national « Villes et Villages Etoilés » organisé par le Conseil d’Administration de l’Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturnes (ANPCEN).

 Ce dernier récompense les communes ayant un environnement nocturne de qualité et qui conduisent une démarche d’amélioration continue dans ce domaine tant pour les humains que pour la biodiversité. L’ANPCEN incite en outre aux économies d'énergie, à la diminution de coûts publics superflus et à la sensibilisation des habitants aux différents impacts de la pollution lumineuse.L'Association ajuste ses critères lors de chaque édition et les renforce selon les évolutions de terrain et de la réglementation. Elle souhaite favoriser les communes se fixant des objectifs de progrès, maîtrisant les nuisances lumineuses par une gestion différente des usages de l’éclairage, comme l'extinction complète ou partielle en cours de nuit. Elle favorise les communes qui améliorent la direction des émissions de lumière pour en limiter l'impact. Elle encourage l'utilisation de la signalisation passive, l'absence de mise en lumière du patrimoine naturel et bâti, la suppression des lampes à lumière blanche néfastes pour l'environnement et la santé publique. Elle valorise également la sensibilisation des citoyens aux différents enjeux de l’éclairage nocturne et les actions de découverte de l’environnement nocturne.

 En 2017, Beynat s’est portée à nouveau candidate pour le renouvellement de ce label national. Grâce à des mesures appropriées, notamment en matière de gestion de l’éclairage public, nous avons été récompensés et progressons même, en obtenant une deuxième étoile (le maximum étant 5), rejoignant ainsi les 373 autres communes françaises concernées par ce label écologique.

 

 

 

.

le développement des chemins de randonnées

La commune de Beynat possède à ce jour 8 sentiers de randonnées pédestres, représentant près de 68 km de chemins balisés ! De 3km pour la plus courte (sentier de la châtaigne) à 15 km pour la plus longue (Roche de Vic). Ces balades sont réalisables seul ou en famille et  permettent de découvrir sans grandes difficultés les paysages, les sites et le patrimoine de notre commune, comme la maison du cabas, le tunnel du tacot, le dolmen de la cabane des fées, le four d’Espagnagol, les cascades d’Espont ou encore le site de Miel pour ne citer que ceux-ci.

D'ailleurs à ce sujet : Patrimoine, sites et savoir-faire

Ces chemins permettent également d’apprécier la biodiversité de la nature corrézienne en général ,et de la campagne beynatoise en particulier avec ses bosquets, haies, bois et prairies accueillant une faune et une flore foisonnante , sans oublier les ZNIEFF (Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique) qui au nombre de 4 recèlent en leur sein de véritables richesses et spécificités environnementales (espèces ou essences rares ou protégées). Tous les chemins de randonnées de la commune ainsi que leurs descriptifs sont cartographiés dans le nouveau dépliant disponible en mairie, à la Maison du Département ou à la Croisée de Beynat (à vérifier en effet). De plus une signalétique aux graphismes simples mais efficaces a été proposée gracieusement par l’atelier couleurs, pour identifier chaque sentier. Sur le terrain cela s’est traduit par la pose sur les 8 chemins concernés de 100 panneaux pyrogravés sur bois de châtaignier, confectionnés par l’ESAT d’Argentat.

 

En outre suite aux travaux effectués par le conseil municipal sur les chemins de randonnées pédestres, avec l’entretien, les chantiers de balisage, l’ouverture de nouveaux sentiers et la parution d’un guide officiel des sentiers pédestres, la municipalité a fait le choix d’inscrire au P.D.I.P.R. (Plan Départemental des Itinéraires de Promenades et de Randonnées)le chemin n°5 situé sur le territoire de l’ancienne Commanderie de Puy de Noix.

 

Cette inscription officialisée en conseil en janvier 2017 .Une telle inscription est un gage de qualité. Le classement des itinéraires permet de donner un critère objectif de valeur, de par la qualité du tracé et les paysages ou éléments patrimoniaux rencontrés. Le PDIPR permet le recensement des chemins d’exception, les itinéraires remarquables, en tant que patrimoine identitaire des territoires et vecteurs de développement et de découverte de l’espace rural. Cette action qui s’inscrit dans une démarche globale de développement durable rentre parfaitement dans le cadre de l’agenda 21.

C’est ainsi que durant le mois d’avril, le classement du chemin n°5 a été officialisé avec la pose du panneau de départ à l’Etang de miel. Nous vous invitons à parcourir ce beau chemin où l’on peut découvrir entre autre l’espace historique de l’ancienne commanderie de Puy de Noix

 

La marche est une activité excellente pour la santé physique et morale. Nombreux sont les randonneurs qui s’octroient une pause pique-nique en pleine nature, ils ont l’embarras du choix. Toutefois, afin de préserver la propreté des chemins, prévoyez d’emporter vos déchets pour ne pas laisser traces de votre passage, vous trouverez des poubelles à votre retour dans le bourg. Merci de contribuer au respect de l’environnement pour que ces sentiers gardent leurs attraits.

 

 

.

Le projet de jardin partagé

Les  jardins de Beynat 

 

Il s'agit avant tout d'un projet social visant à mixer les publics autour d’une activité de jardinage) qui animera et embellira le bourg. Il comprend par ailleurs différents volets, qui se développeront et se concrétiseront dans le temps:

 

- Un jardin partagé potager et fleuri mixant les publics, et valorisant ainsi une parcelle en friche au cœur bourg (Presbytère).

- La mise en culture de plants destinés au fleurissement du village,

- La dimension de jardin public « animé » répondant ainsi à notre engagement électoral.

Toutes ces actions auront surtout pour but la cohésion sociale par le « bien vivre à Beynat » par l’exploitation partagée d’un terrain idéalement situé. Des partenaires ont déjà répondu favorablement à ce projet en exprimant leurs avis et leurs attentes. Il s’agit du centre de loisirs, du collège, de l’ESAT, de l’EHPAD, de la Croix Rouge, de la municipalité (personnels techniques), et de divers bénévoles. Seront ensuite inclus les futurs locataires de la résidence sénior.Afin de mixer et coordonner ces différents publics selon le principe «un seul jardin pour plusieurs exploitants » une animatrice compétente en la matière, Hélène Monéger est chargée du suivi du projet, elle proposera diverses animations.